A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Refermer

COVID-19

Pour plus d’information sur vos droits et ceux de vos enfants dans le contexte actuel, consultez les foires aux questions et ressources de la page Vos droits et la COVID-19. Notez que tous nos services continuent d’être offerts en ligne ou par téléphone, même si tous les membres du personnel sont en télétravail.

Vos droits et la COVID-19
Recherche rapide

    La lésion de droits d'un enfant ou d'un jeune

    Ne pas respecter les droits d’un enfant ou d’un jeune qui a besoin de protection, c’est léser ses droits.

    Un enfant peut se retrouver dans une situation où il a besoin de protection parce que sa sécurité ou son développement sont menacés. Par exemple, s’il est maltraité par un adulte. Si ses droits ne sont pas respectés par les personnes qui en ont la responsabilité, il y a lésion de droits.

    La lésion de droits concerne les personnes de moins de 18 ans dont la situation est ou pourrait être prise en charge par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

    Exemples de lésion de droits

    • Lésion du droit d’être consulté

      Lésion du droit d’être consulté

      Une jeune fille de 17 ans vit de sérieuses difficultés à la maison. Sa situation est signalée à la DPJ. La DPJ procède à son évaluation, mais ne consulte pas la jeune fille.

    • Lésion du droit de communiquer

      Lésion du droit de communiquer

      Une enfant de cinq ans est hébergée dans un centre de réadaptation. Son père veut lui rendre visite, mais le directeur général de l’établissement refuse sa demande de visite.

    • Lésion du droit de communiquer avec son avocat

      Lésion du droit de communiquer avec son avocat

      La directrice générale d’un établissement décide d'héberger un adolescent en unité d’encadrement intensif. L'adolescent désire contacter son avocate pour contester cette décision, mais on ne lui accorde pas la possibilité de le faire.

    Que faire en cas de lésion de droits?

    Vous croyez avoir été victime de lésion de droits ou vous êtes témoin d'une lésion de droits d'un enfant ou d'un jeune?

    La Commission peut vous aider à déterminer si vous devez faire une demande d'intervention ou un signalement auprès de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

    Demander une intervention

    Signaler un cas à la DPJ

    Exemples d'interventions

    Découvrez comment la Commission est intervenue pour protéger les droits des jeunes dans ces situations:

    • Enfant retiré de sa famille d'accueil
    • Jeune privé de sortie
    • Supervision des contacts entre une mère et son enfant

    En savoir plus