Passer au contenu principal
A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

La bientraitance

La bientraitance des personnes aînées est une responsabilité collective. Cette page présente des gestes de bientraitance à adopter pour respecter leurs droits. Vous y retrouverez aussi des ressources et des outils pour encourager la bientraitance et faire face à la maltraitance.
  • Qu'est-ce que la bientraitance?

    Qu'est-ce que la bientraitance?

    La bientraitance permet de respecter les libertés et droits fondamentaux des personnes aînées et des personnes en situation de handicap, particulièrement si elles sont en situation de vulnérabilité. 

    La bientraitance n’est pas le contraire de la maltraitance. Elle va au-delà de l’absence de maltraitance. Mais les gestes de bientraitance, individuels et collectifs, permettent de prévenir et de lutter contre la maltraitance.

    « La bientraitance vise le bien-être, le respect de la dignité, l’épanouissement, l’estime de soi, l’inclusion et la sécurité de la personne. Elle s’exprime par des attentions, des attitudes, des actions et des pratiques respectueuses des valeurs, de la culture, des croyances, du parcours de vie, de la singularité et des droits et libertés de la personne aînée. » 

    (Source: Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022)

    La bientraitance est une responsabilité collective

    Tout le monde a le devoir de bien traiter les personnes en situation de vulnérabilité. Les organisations (résidences, établissements de santé ou d’hébergement), le personnel (personnes préposées aux bénéficiaires, personnel infirmier, etc.) et les personnes proches aidantes, donneuses de soins, bénévoles, membres de la famille ont la possibilité d'adopter des attitudes et de gestes pour développer une culture de la bientraitance.


  • Gestes de bientraitance

    Gestes de bientraitance

    Ces attitudes et ces gestes sont les conditions pour assurer la bientraitance, respecter les droits et prévenir la maltraitance des personnes aînées. Vous pouvez les adopter dans tous les contextes où vous interagissez avec elles.

    Attitudes

    1. Placer la personne au centre des actions que l’on pose
    2. Favoriser l’autodétermination et l’empowerment de la personne
    3. Respecter la personne et sa dignité
    4. Favoriser l’inclusion et la participation sociale de la personne pour contrer son isolement
    5. Déployer des actions et des interventions alliant compétences (savoir-faire) et jugement (savoir-être)
    6. Favoriser la concertation entre les proches et le personnel soignant pour offrir un soutien adapté aux besoins de la personne

    Gestes

    Frapper avant d'entrer!

    Annoncer sa venue avant de se présenter au domicile ou dans la chambre d’une personne, c’est respecter son droit à la dignité et à la vie privée. On doit aussi obtenir son accord pour entrer chez elle quand elle n’y est pas, car la demeure est inviolable. Ce sont des gestes essentiels pour qu’elle se sente considérée, en sûreté et qu’elle maintienne son estime personnelle.

    Publicité radio 'Cognez avant d'entrer'

    Expliquer les règlements et les frais chargés pour des services

    Prendre le temps d’informer chaque personne qui vit dans une résidence pour personnes aînées (RPA) des règlements et des frais qui s’appliquent à sa situation, c’est respecter son droit à la dignité. Il est important de s’assurer que les personnes comprennent toute l’information qui les concernent et de leur fournir de l’assistance, au besoin, pour favoriser cette compréhension.

    Publicité radio 'Expliquer les règlements'

    Laisser la personne choisir et organiser son milieu de vie

    Choisir et aménager soi-même son milieu de vie (logement, chambre), selon ses préférences, ses valeurs, ses habitudes de vie ou sa culture favorisent l’autodétermination et l’empowerment. Ce geste permet de respecter la liberté, la dignité et les convictions religieuses de la personne. Il lui permet aussi d'exercer son droit à la jouissance paisible et à la libre disposition de ses biens.

    Consulter la personne et respecter ses choix lorsqu’on lui rend service

    Pour placer l’intérêt de la personne au centre des actions que l'on pose, on doit la consulter pour connaître ses préférences et adapter les services et les soins qu’on lui donne selon ses besoins. Par exemple, on peut se renseigner auprès d’elle pour connaître ses besoins et préférences quant aux repas, aux soins d’hygiène ou à notre horaire de travail ou de visite. Ce geste assure le respect de sa liberté d’expression : la personne a le droit de choisir, de s’exprimer et de refuser des soins, par exemple.

    Visiter un proche ou une connaissance et/ou l’encourager à s’impliquer

    On peut apporter du bien-être à une personne en situation de vulnérablité et éviter qu’elle se sente isolée en allant lui rendre visite, en l’écoutant, en l’amenant au café ou en l’accompagnant chez le coiffeur, par exemple. On peut aussi l’encourager à s’impliquer (et à contribuer de son expertise) dans des activités sociales en faisant du bénévolat ou en participant à un comité ou à un conseil d’administration. Ces gestes favorisent son inclusion sociale et assure notamment son droit à la dignité.

    Comprendre la maladie de la personne et ses effets

    Au-delà d’avoir les compétences (le savoir-faire) pour rendre des soins, s’intéresser à l’histoire médicale de la personne et à la façon dont elle vit la maladie permet d’adapter son approche pour mieux s’en occuper. Par exemple, en évitant de donner de la médication qui n’est pas prescrite ou non essentielle. Ce geste respecte son droit à la vie, à la sûreté et à l’intégrité.

    Défendre vos droits

    Si vous êtes victime ou témoin de comportements maltraitants, vous pouvez vous défendre. Allez à la section Ressources et outils de cette page pour voir vos recours.

  • Ressources et outils

    Ressources et outils

    Pour faire respecter vos droits


    Ligne Aide Abus Aînés
    Cette ligne téléphonique provinciale d’écoute et de référence est spécialisée en matière de maltraitance envers les personnes aînées. Sans frais, confidentiel et bilingue (services d’interprète possible pour d’autres langues que le français et l’anglais).
    1-888-489-ABUS (1-888-489-2287)

    Porter plainte à la Commission 
    Si vous subissez de la maltraitance qui prend la forme d'exploitation (abus financier, physique ou psychologique), vous pouvez porter plainte à la Commission.
    En savoir plus sur l'exploitation
    Porter plainte pour exploitation


    Porter plainte au Tribunal administratif du logement (TAL)
    Si le propriétaire ne respecte pas les conditions de votre bail ou n’offre pas les services prévus dans le bail, vous pouvez vous adresser au Tribunal administratif du logement.
    Déposer une demande au TAL

    Si vous êtes victime de maltraitance dans une résidence pour personnes aînées (RPA)
    Vous pouvez vous défendre en contactant ces organisations.

    Trouver le CLSC de votre région
    Répertoire des CLSC

     

    Pour en savoir plus


    Quelques organisations et leurs rôles

    Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
    La Commission assure la promotion et le respect des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne. Cette Charte protège toutes les personnes au Québec contre la discrimination, le harcèlement et l'exploitation. La Commission intervient rapidement dès qu'elle est informée qu’une personne aînée ou handicapée vit une situation d’exploitation.
    En savoir plus sur la Commission

    Réseau FADOQ
    Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver et d’améliorer leur qualité de vie. Le Réseau défend et fait la promotion de leurs droits collectifs, valorise leur apport dans la société et les soutient par des programmes, services et activités.
    Site du FADOQ

    AQDR
    L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées a pour mission la défense collective des droits économiques, politiques, sociaux et culturels des personnes à la retraite ou à la préretraite.
    Site de l'AQDR

    AQRP
    L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) est la principale association représentant l’ensemble des retraités des secteurs public et parapublic au Québec. Elle a pour mission de promouvoir et de défendre les droits et les intérêts économiques, financiers, culturels, intellectuels et sociaux de ses membres et de l’ensemble des personnes aînées du Québec.
    Site de l'AQRP

    CAAP
    Les Centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP) sont des organismes communautaires, présents partout au Québec, qui ont pour mandat d’informer, d’aider et d’accompagner les usagers et usagères du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) et les locataires en résidence privée pour aînés (RPA) dans leurs démarches visant à faire respecter leurs droits en santé (Régime d’examen des plaintes) et ceux relatifs à leur bail (Tribunal administratif du logement), incluant des cas de maltraitance en ces lieux. Leurs services sont gratuits et confidentiels.
    Site du FCAAP | 1 877 767-2227  

    Chaire de recherche sur la maltraitance en vers les aînées
    La Chaire vise notamment à développer des connaissances théoriques, empiriques et pratiques sur divers aspects de la maltraitance envers les personnes aînées, puis à les diffuser auprès de divers publics (communauté scientifique, acteurs gouvernementaux, milieux de pratiques et intervenants, associations d’aînés, etc.).
    Site de la Chaire

    Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociales (CREGÉS)
    Le CREGÉS réunit des chercheurs, praticiens-chercheurs, étudiants, et collaborateurs des milieux de pratique autour d’une même mission : améliorer les services et les pratiques professionnelles auprès des personnes âgées.
    Site du CREGÉS


    Matériel en ligne et imprimé

    Les 6 conditions favorisant la bientraitance envers les personnes aînées 
    Document

    Dossier d’Éducaloi sur les personnes aînées
    Pour mieux comprendre certains enjeux importants qui touchent les personnes aînées quant au logement, la famille, la fraude, la planification financière, la santé, les testaments et plus encore.
    Dossier d'Éducaloi

    Mieux comprendre les impacts du vieillissement
    Pour comprendre la réalité d’une personne vieillissante, les contraintes et les défis qu’elle doit surmonter au quotidien, la FADOQ propose le programme Dans la peau d’un aîné

    Bien comprendre le bail et sa portée : Guide pratique à l’intention des exploitants de résidences privées pour aînés
    Guide pour les exploitants de RPA

    Habiter en RPA : bail, droits et obligations  
    Capsule vidéo
    Fiche d’information

    Être locataire dans une résidence privée pour aînés
    Guide pour les locataires RPA

    Signer un bail dans une résidence privée pour aînés
    Guide pour signer un bail dans une RPA

    Guide pratique Pour mettre fin aux hausses de loyers abusives! Et pour que les droits des locataires soient enfin respectés
    Guide sur le respect des droits des locataires 


    Documents d'analyse, politiques et plans d'action

    Plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022
    Ce document présente l’engagement du gouvernement québécois pour prévenir la maltraitance et agir pour les personnes qui la subisse. Il fait aussi la promotion des comportements de bientraitance chez les personnes qui côtoient les personnes aînées. Plus de 52 mesures et de nombreux outils sont proposés pour lutter contre la maltraitance, sous toutes ses formes et dans tous les milieux de vie.
    Plan d'action

    Politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec
    Politique

    Publications de la Commission

    Présentation de la Commission sur le projet de loi n° 101 visant à renforcer la lutte contre la maltraitance envers les aînés
    Présentation sur le projet de loi 101

    L’exploitation des personnes âgées et handicapées au sens de la Charte québécoise et la maltraitance selon la Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité
    Document sur l'exploitation

    Mémoire portant sur le projet de loi n° 115, loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité
    Mémoire sur le projet de loi 115

    Autres publications

    Démarche de mise en valeur des pratiques de bientraitance « ordinaire » en milieu d’hébergement au Québec : un travail de mobilisation de tous les acteurs concernés
    Document Démarche

    Bientraitance des aînés : une nouvelle approche d’intérêt pour les travailleurs sociaux
    Document Approche travailleurs sociaux

    Mémoire soumis dans le cadre de la consultation gouvernementale en vue du développement d’un Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2022-2027
    Mémoire de la Chaire

    Maltraitance et bientraitance des aînés: Regard sur les comités des usagers et de résidents
    Journal du RPCU