A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Recherche rapide

    Les représailles

    Subir un inconvénient physique, psychologique, moral ou économique parce que vous avez porté plainte ou collaboré à une enquête de la Commission, c'est être victime de représailles.

    Exemples de représailles :

    • Suite au dépôt d'une plainte à la Commission, vous recevez une menace de poursuite de la personne mise en cause qui vise à vous intimider et à se venger parce que vous avez porté plainte.
    • Suite à votre participation comme témoin à une enquête, vous perdez votre emploi car vous avez témoigné contre votre employeur

    Les représailles sont interdites par la Charte des droits et libertés de la personne.

    • vous n'avez pas à subir de représailles
    • vous ne pouvez pas faire subir de représailles

    Aucune des parties impliquées directement ou indirectement dans un dossier de la Commission ne peut subir ou faire subir des représailles, ni : 

    • le ou la plaignante
    • un ou une témoin
    • un ou une mise en cause

    Les représailles dans la vie de ...

    • Teresa

      Teresa

      Teresa était serveuse. Elle a porté plainte à la Commission parce qu’elle croit avoir été congédiée en raison de son âge. Durant le traitement du dossier par la Commission, l’employeur accepte une entente à l’amiable. Il verse à Teresa une indemnité de 3 000 $.

      Un an plus tard, Teresa passe une entrevue pour un poste de serveuse dans un autre restaurant. Le restaurateur l’engage et lui transmet son horaire pour les semaines à venir. Deux jours plus tard, le nouvel employeur de Teresa l’appelle pour lui dire qu’elle n’obtient pas le poste : il a contacté l’ancien employeur de Teresa pour obtenir des références, et son ancien employeur a déconseillé au restaurateur d’engager Teresa sous prétexte qu’elle lui avait "coûté cher".

    • Madeleine

      Madeleine

      Madeleine fait partie d’une chorale depuis cinq ans. Lors de la préparation d’un important concert à la Place des arts, elle annonce à la directrice musicale qu’elle est enceinte. Quelques semaines plus tard, Madeleine reçoit une lettre de la direction de la chorale l’informant qu’elle ne fait pas partie des chanteurs retenus pour le grand concert.

      Madeleine porte plainte à la Commission pour discrimination basée sur la grossesse. Après son accouchement, alors que le dossier n’est toujours pas réglé à la Commission, Madeleine informe la directrice de la chorale qu’elle désire reprendre sa place. On lui répond que de nouveaux chanteurs ont été recrutés et qu'il n'y a plus de place pour elle dans la chorale.

    Que faire en cas de représailles?

    Vous croyez avoir été victime de représailles? Vérifiez si vous pouvez porter plainte à la Commission.

    Porter plainte

    Foire aux questions