Naviguer vers le haut
Connexion

Droits de la jeunesse

Directions de la protection de la jeunesse | CDPDJ

Où s'adresser pour faire un signalement au Directeur de la protection de la jeunesse ?

Où s'adresser pour faire un signalement au Directeur de la protection de la jeunesse ?

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.

Si vous croyez qu’un enfant est maltraité, négligé ou manifeste des troubles de comportements sérieux, vous pouvez le signaler au Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) de votre région.

Le DPJ doit assurer la protection des enfants et des adolescents si leur sécurité ou leur développement est compromis.

Bas-Saint-Laurent

418 723-1255 ou 1 800 463-9009

Saguenay−Lac-Saint-Jean

418 549-4853 ou 1 800 463-9188

Capitale-Nationale

418 661-6951 ou 1 800 463-4834

Mauricie−Centre-du-Québec

819 378-5481 ou 1 800 567-8520

Estrie

819 566-4121 ou 1 800 463-1029

Montréal

  • Montréal francophone

    514 896-3100
  • Montréal anglophone (Batshaw)

    514 935-6196

Outaouais

819 771-6631 ou 1 800 567-6810

Abitibi-Temiscamingue

819 825-0002 ou 1 800 567-6405

Côte-Nord

418 589-9927 ou 1 800 463-8547

Nord-du-Québec

Voir région de l'Abitibi-Témiscamingue ou du Saguenay−Lac-Saint-Jean

Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine

418 368-1803 ou 1 800 463-4225 (jour) / 1 800 463-0629 (soir)

Chaudière-Appalaches

418 837-9331 ou 1 800 461-9331

Laval

450 975-4000 ou 1 888 975-4884

Lanaudière

450 756-4555 ou 1 800 665-1414

Laurentides

450 431-6885 ou 1 800 361-8665

Montérégie

450 679-0140 ou 1 800 361-5310

Nunavik

  • Kuujjuak

    819 964-2905, poste 305 ou 331 (jour) / 819 964-0050 (soir)
  • Baie d'Hudson

    819 988-2191 (jour) / 819 988-2957 (soir)

Terres-Cries-de-la-Baie-James

  • Chisasibi

    1 800 409-6884
  • Waswanipi

    1 800 409-6884
​ ​​​
 

Saviez-vous que ?

Vous êtes obligé de faire un signalement au DPJ si :

  • vous êtes un professionnel qui travaille ou intervient auprès des enfants (enseignant, éducateur, policier ou professionnel du réseau de la santé) et que vous apprenez, dans le cadre de vos activités professionnelles, que la sécurité ou le développement d’un enfant est ou peut être compromis ;
  • vous êtes témoin d’un abus sexuel ou physique.