• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​ ​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
LETTRE | Par courriel
 

Lettre à la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants sur les frais demandés aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap

Le 2 avril 2020

Madame Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants
Ministère de la Santé et des Services sociaux
Édifice Catherine-De Longpré
1075, chemin Sainte-Foy, 15e étage
Québec (Québec), G1S 2M1
ministre.responsable@msss.gouv.qc.ca


Objet : Frais demandés aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap

Madame la ministre,

La crise du Coronavirus (COVID-19) provoque de grands remous dans notre organisation sociale, politique et économique. Les personnes les plus vulnérables de notre société dont les personnes âgées, les personnes en situation de handicap et les personnes à revenus faibles et à statut précaire, en sont des victimes directes.

Récemment, le gouvernement a demandé aux résidences privées pour personnes âgées de cesser, pour la période de la COVID-19, de facturer des frais de cabarets pour les personnes souhaitant manger dans leur chambre. Vous avez ainsi répondu rapidement à une situation qui forçait des personnes de 70 ans et plus, qui obtempéraient aux directives gouvernementales, à prendre leurs repas dans les cafétérias malgré leurs craintes.

Nous vous remercions de cette action rapide. Afin de ne pas pénaliser ces personnes qui répondaient aux consignes décrétées par la Santé publique nous vous demandons d’examiner la possibilité d’exiger de ces résidences, de rembourser à ces personnes les frais de cabarets qui leur ont été ainsi facturés.

Nous avons également été informés que des grandes chaînes d’alimentation et d’autres commerces imposaient, depuis le début de la crise de la COVID-19, des frais de livraison à des personnes âgées ou en situation de handicap.

Nous sommes d’avis que les personnes à faibles revenus en situation de handicap ou âgées n’ont pas à assumer les frais de livraison des aliments qu’elles se procurent en ligne, alors qu’elles se conforment aux directives de la Santé publique en demeurant à leur domicile, qu’elles ne sont plus à même de se déplacer puisque les transports adaptés sont plus rares ou encore qu’elles ne disposent pas de moyen de transport pour se rendre dans une épicerie.

Alors qu’il est demandé à la population de demeurer à la maison et de se déplacer le moins possible afin d’endiguer la présente pandémie, nous vous demandons de considérer l’opportunité d’exiger la suspension des frais de livraison de nourriture, comme vous l’avez fait pour les frais de cabarets dans les résidences.

Nous vous remercions de l’attention portée à la présente et vous prions de recevoir, Madame la ministre, nos salutations distinguées.

Philippe-André Tessier

c.c. : Madame Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux
        ministre@msss.gouv.qc.ca

Monsieur Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux
ministre.delegue@msss.gouv.qc.ca



>> Lettre en format PDF

​​
  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.