• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Déclenchement d’une enquête concernant des jeunes Inuit hébergés par le CIUSSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal

Montréal, le 21 décembre 2018 – Considérant la nature des informations portées à son attention, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a ouvert une enquête de sa propre initiative concernant les services octroyés en protection de la jeunesse à des jeunes Inuit qui sont hébergés par le CIUSSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal.

Les informations reçues par la Commission concernent notamment l’utilisation de la langue Inuktitut. En effet, des jeunes hébergés ne pourraient pas communiquer entre eux dans leur langue et certains jeunes auraient subi des représailles pour s’être exprimés en Inuktitut. De plus, à la suite de leur transfert du Nunavik à la région de Montréal, aucun travailleur social ne serait désigné aux jeunes à leur arrivée, sous prétexte qu’ils relèvent toujours du Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) du Nunavik. Ce dernier n’assurerait pas dans les faits un suivi social et les responsabilités qui lui sont dévolues dans la Loi sur la protection de la jeunesse.

La Commission ayant des raisons de croire que les droits de ces jeunes ont pu être lésés au sens de la Loi sur la protection de la jeunesse, elle procède donc à une enquête. Celle-ci a pour objectif de vérifier si les droits de ces jeunes ont été respectés et, le cas échéant, de faire corriger la situation.

Il est à noter que la Commission ne formulera pas de commentaires en cours d’enquête.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | LinkedIn | Instagram

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.