• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse félicite Me Pascale Berardino pour sa nomination à titre de juge de la Cour du Québec chambre de la jeunesse, district de Granby

Montréal, le 17 mai 2017 – La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse salue chaleureusement la nomination de Me Pascale Berardino à titre de juge de la Cour du Québec chambre de la jeunesse, district de Granby. C’est après avoir œuvré plus de 2 ans à titre de directrice de la protection et de la promotion des droits de la jeunesse à la Commission, mandat qu’elle a rempli avec rigueur, professionnalisme et intégrité, que Me Berardino est nommée à cette haute fonction.

« Au nom des membres de la Commission et en mon nom personnel, je félicite cordialement Me Berardino pour sa nomination et souligne sa déterminante contribution au sein de la Commission. Me Berardino a su faire profiter la Commission de son expertise dans le domaine du droit de la jeunesse ainsi que de son altruisme hors du commun. » a déclaré M. Camil Picard, vice-président de la Commission. « Nous sommes fiers qu’une de nos directrices accède à cette prestigieuse fonction et nous sommes persuadés que son apport à la Cour du Québec chambre de la jeunesse sera déterminant. » a ajouté Me Tamara Thermitus, Ad. E., présidente de la Commission.

Me Pascale Berardino (LL.B.) est diplômée en droit de l’Université de Montréal. Durant les dix premières années de sa pratique, elle a travaillé dans le domaine du litige civil et commercial. Elle a également participé à l’importante mise à jour du Code civil annoté de Baudoin Renaud lors de l’adoption du nouveau Code civil du Québec. Depuis 2001, elle œuvre dans le milieu du droit de la jeunesse. Son expertise s’étend également à l’adoption, la tutelle, le droit de la santé et des services sociaux et l’accès à l’information.

Après avoir été membre du contentieux des Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw, elle a occupé le poste de directrice conseil aux affaires juridiques de l’Association des Centres jeunesse du Québec. Elle est ensuite revenue aux Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw, mais à titre de coordonnatrice du contentieux. Depuis 2015, elle occupait les fonctions de directrice à la protection et à la promotion des droits de la jeunesse à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse jusqu’à sa nomination à la Cour du Québec chambre de la jeunesse, district de Granby, en mai 2017.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
François Laberge
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 821
francois.laberge@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook Cet hyperlien vous mène vers un site externe dans une nouvelle fenêtre. | Twitter Cet hyperlien vous mène vers un site externe dans une nouvelle fenêtre. | Google+ Cet hyperlien vous mène vers un site externe dans une nouvelle fenêtre.

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.