• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse félicite Renée Dupuis pour sa nomination à titre de sénatrice

Montréal, le 2 novembre 2016 – La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec tient à saluer la nomination de Me Renée Dupuis à titre de sénatrice indépendante, alors qu’elle vient de terminer un mandat de cinq ans en tant que vice-présidente de la Commission, mandat qu’elle a exercé avec une rigueur et un sens de l’engagement exemplaires.

« Au nom des membres de la Commission, je tiens à féliciter Madame Renée Dupuis pour sa nomination et à souligner son inestimable contribution au sein de la Commission, qui a pu profiter de sa vaste expérience dans le domaine des droits de la personne » a déclaré le président par intérim de la Commission, Camil Picard. « Son parcours riche sera un atout important pour son rôle de sénatrice. Nous lui souhaitons le meilleur des succès dans ses nouvelles fonctions, qu’elle saura certainement relever avec brio. »

Madame Dupuis a été vice-présidente de la Commission, responsable du volet Charte des droits et libertés de la personne, de 2011 à 2016. Membre du Barreau du Québec depuis 1973, elle se spécialise dans les domaines des droits de la personne, du droit relatif aux Autochtones et du droit administratif. Madame Dupuis a agi en qualité d’avocate pour plusieurs Premières nations au Québec et à titre de consultante sur des questions autochtones auprès des gouvernements du Québec et du Canada. Elle a publié de nombreux ouvrages, articles et a prononcé plusieurs conférences au Canada et à l’étranger.

Au mois de juin 2012, madame Dupuis a reçu la Médaille du Barreau du Québec, ainsi qu’un doctorat honoris causa de l’Université Laval en reconnaissance de sa contribution au droit relatif aux Autochtones, au droit administratif et à la défense des droits de la personne.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook Cet hyperlien vous mène vers un site externe dans une nouvelle fenêtre. | Twitter Cet hyperlien vous mène vers un site externe dans une nouvelle fenêtre. | Google+ Cet hyperlien vous mène vers un site externe dans une nouvelle fenêtre.

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.