• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 

L’Assemblée nationale souligne le 40e anniversaire de la Charte des droits et libertés de la personne

Québec, le 4 juin 2015 – La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse participe aujourd’hui à un événement à l’Assemblée nationale visant à reconnaître le 40e anniversaire de l’adoption de la Charte des droits et libertés de la personne du Québec.

En effet, le 27 juin 2015, la Charte aura 40 ans. L’adoption de cette loi fondamentale quasi constitutionnelle a marqué un moment décisif dans l’histoire du Québec. De nombreux députés et représentants d’organismes de la société civile étaient présents ce matin à l’Assemblée nationale, ainsi que des pionniers de la Charte. Parmi ceux-ci, mentionnons Jacques-Yvan Morin qui, dans un article du McGill Law Journal de 1963, a proposé pour la première fois l’adoption d’une charte des droits pour le Québec.

Le président de la Commission, Jacques Frémont, a profité de cette tribune pour rappeler le chemin parcouru : « Plusieurs ont souligné l’impact majeur qu’a eu la Charte sur le développement d’un Québec ouvert et contemporain. Son adoption a projeté le Québec dans la modernité », a-t-il déclaré à l’Assemblée nationale ce matin. « Toutefois, 40 ans de Charte ne doivent pas nous faire oublier le chemin qui reste à parcourir comme société. En outre, la Charte demeure incomplète à certains égards, notamment au chapitre des droits économiques et sociaux. Comment se fait-il que le droit au logement, le droit à la santé ou le droit au travail ne s’y retrouvent toujours pas en 2015 ? », a ajouté M. Frémont.

Inspirée de déclarations et de pactes internationaux, comme la Déclaration universelle des droits de l'Homme, la Charte énonce les droits et libertés de toutes les personnes qui se trouvent sur le territoire du Québec : les droits fondamentaux (le droit à la vie, à la sûreté, à l'intégrité et à la liberté de sa personne), le droit à l'égalité, les droits économiques et sociaux, les droits judiciaires, ainsi que les droits politiques.

À l’occasion du 40e anniversaire de la Charte, la Commission a lancé un appel de candidatures pour célébrer l’engagement de 40 personnes qui, au quotidien, défendent les droits et libertés au Québec. Sous le thème « Une Charte, mille combats », un site Web a été créé pour recruter et honorer ces 40 personnes : 40ansdelaCharte.org Cet hyperlien vous mène vers un site externe.. La Commission accepte les candidatures jusqu’au 30 juin 2015.

On peut consulter l'allocution de Jacques Frémont à cette adresse : www.cdpdj.qc.ca/fr/medias/Pages/Communique.aspx?showItem=672

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.