• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 

Dépôt du 4e rapport triennal du Programme d’accès à l’égalité en emploi

Montréal, le 22 décembre 2014 – La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse vient de transmettre à la ministre de la Justice, madame Stéphanie Vallée, son 4e rapport triennal sur la mise en œuvre de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.

Le rapport 2010-2013  présente la liste des 474 organismes publics, de 100 employés ou plus, assujettis à la Loi durant cette période et l’état de leur situation en matière d’égalité en emploi. Cette loi a pour objet de corriger la situation des personnes appartenant à certains groupes victimes de discrimination en emploi, soit les femmes, les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes handicapées.

Malgré les progrès accomplis dans la représentation des groupes visés depuis l’entrée en vigueur de la loi en avril 2001, il n’en reste pas moins que les organismes publics, qui doivent s’afficher comme des modèles dans la lutte contre la discrimination en emploi, font face à d’importants défis, constate la Commission dans ce rapport en rappelant que tous les organismes doivent améliorer la représentation, et ce, pour tous les groupes.

Ainsi, les femmes sont encore sous-représentées dans les emplois de haut niveau de responsabilité ainsi que dans les emplois traditionnellement occupés par des hommes. Les membres des minorités visibles et des minorités ethniques doivent pouvoir accéder davantage à des emplois dans leurs champs de compétence et de formation, non seulement dans la région métropolitaine de Montréal, mais également dans toutes les autres régions du Québec. Les Autochtones doivent être davantage représentés dans tous les organismes visés par la Loi tandis que les personnes handicapées sont toujours sous-représentées et il faut tripler leur présence dans tous les organismes.

Le rapport triennal L’accès à l’égalité en emploi : Rapport triennal 2010-2013 est disponible en ligne : http://www.cdpdj.qc.ca/Publications/Rapport_triennal_PAE_2010_2013.pdf

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Patricia Poirier
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 358
patricia.poirier@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.