• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 

Prix Droits et Libertés
Equitas - Centre international d’éducation aux droits humains : lauréat de l’édition 2014

Montréal, le 14 octobre 2014 — La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse remettra son Prix Droits et Libertés 2014 à l’organisme Equitas — Centre international d’éducation aux droits humains en reconnaissance de l’excellence de ses programmes d’éducation aux droits à l’intention des enfants et des jeunes de Montréal.

Le prix sera remis au cours d’une cérémonie qui aura lieu à l’hôtel de ville de Montréal le 20 novembre prochain, le jour du 25e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant.

Les programmes d’Equitas On ne joue pas avec les droits et Parlons droits visent respectivement les jeunes de 6 à 12 ans et de 13 à 17 ans et ont pour but de promouvoir les droits humains, la non-discrimination et la résolution pacifique des conflits. Développés, entre autres, avec la Ville de Montréal, ces programmes sont offerts dans les camps de jour de plusieurs municipalités, dont la Ville de Montréal qui a proposé la candidature d’Equitas.

« Le jury a choisi de décerner le prix à l’organisme Equitas afin de reconnaître ses réalisations exceptionnelles et l’aspect novateur de ses programmes de sensibilisation fondés sur les principes de la Convention relative aux droits de l’enfant », a déclaré Jacques Frémont, président de la Commission. « Les membres du jury ont été impressionnés par l’impact des programmes d’éducation aux droits d’Equitas et de leur potentiel à rejoindre les jeunes ».

Depuis 10 ans, Equitas a sensibilisé plus de 500 000 enfants et jeunes au Québec et au Canada leur donnant ainsi la chance de développer un plus grand respect de la diversité, de l’inclusion et de réduire les conflits par le biais de la coopération. Equitas place les principes de la Convention relative aux droits de l’enfant qui comprennent la non-discrimination et l’égalité des chances, l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit à la survie et au développement et la participation des enfants au cœur de ses interventions.

Le jury du Prix Droits et Libertés 2014 est composé de Camil Picard, vice-président de la Commission, et de deux jeunes leaders reconnues pour leur implication sociale : Marly Périclés de la Table de concertation jeunesse de la Commission et Émilie Lebel, avocate et jeune leader de la communauté LGBT (lesbienne, gaie, bisexuelle et trans) qui a été nommée au jury par Steve Foster, lauréat du Prix Droits et Libertés 2013. Les membres du jury tiennent à souligner la qualité des candidatures reçues et le travail important effectué par les intervenants pour la défense et la promotion des droits des jeunes partout au Québec.

25e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant

Décerné annuellement par la Commission depuis 1988, le Prix Droits et Libertés souligne l'excellence du travail réalisé au Québec par des personnes et des groupes œuvrant à la défense des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Cette année, le Prix sera remis lors de la Journée internationale des droits de l’enfant afin de souligner le 25e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant.

La Convention relative aux droits de l'enfant est un traité international adopté par l'Organisation des Nations Unies (ONU) en 1989 dans le but de reconnaître et protéger les droits spécifiques des enfants. Au Québec, tous les enfants et adolescents se trouvant sur le territoire sont protégés par la Charte des droits et libertés de la personne et la Convention relative aux droits de l’enfant.

Pour en savoir plus sur le Prix Droits et Libertés et découvrir le travail d’Equitas : www.cdpdj.qc.ca/fr/commission/services/Pages/pdl.aspx

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Jean-François Gagnon
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 230
prixdroitsetlibertes@cdpdj.qc.ca

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.