• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 

Journée internationale des droits de l’enfant : Des jeunes prennent la parole !

 

Montréal, le 21 novembre 2013 – Une activité de sensibilisation aux droits de la jeunesse rassemblant une vingtaine de jeunes et d’intervenants jeunesse de différentes régions du Québec a été co-animée aujourd’hui par Camil Picard, vice-président de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse et Marly Périclés, la représentante des jeunes élue par ses pairs.

Organisée dans le cadre de la Journée internationale des droits de l’enfant, cette rencontre de la Table de concertation jeunesse de la Commission a permis aux jeunes, entre autres, d’en apprendre davantage sur leurs droits et sur les éléments à considérer dans la transition vers la vie adulte. Des jeunes et des intervenants des centres jeunesse, des représentants d’organismes communautaires défendant les droits de la jeunesse, tels que Dans la rue et L’envol, étaient parmi les participants.

La Table de concertation jeunesse a été créée il y a maintenant un an à la suite de la visite de madame Marta Maurás, rapporteuse du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies. Au cours de cette rencontre, des jeunes avaient manifesté le besoin de mettre sur pied un espace d’échanges et de discussions portant sur la défense des droits des jeunes. Cette instance a aussi comme objectif de permettre aux organismes de faire connaître leurs perceptions et leurs attentes à l’égard de la Commission.

De par son rôle de protection et de promotion des droits de la jeunesse, la Commission a créé cet espace afin de rappeler l’importance de reconnaître aux jeunes leur droit d’exprimer leurs opinions et d’être consultés sur les questions qui les concernent, un droit reconnu par la Convention relative aux droits de l’enfant.

La Charte protège aussi les enfants et les adolescents !

Au Québec, les droits des enfants et des adolescents sont protégés par la Charte des droits et libertés de la personne et la Convention relative aux droits de l’enfant, adoptée en 1989. La Charte garantit aussi certains droits qui touchent particulièrement les enfants et les adolescents, par exemple : le droit de tout enfant à la protection, à la sécurité et à l'attention que ses parents ou les personnes qui en tiennent lieu peuvent lui donner et le droit d'être détenus dans un lieu approprié à leur âge, pour les jeunes visés par la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

La Commission exerce un rôle de surveillance et de promotion des droits de la jeunesse. Elle reçoit donc les demandes d’intervention concernant les services de tout établissement, organisme ou personne chargés de veiller au respect des droits des enfants et des jeunes qui font l’objet d’un signalement ou qui sont pris en charge en vertu de la Loi sur la protection de la jeunesse ou de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Des formations spécifiques sur les droits de la jeunesse sont aussi offertes. Veuillez consulter le site Internet de la Commission pour plus d’informations : www.cdpdj.qc.ca/fr/formation/Pages/default.aspx.

Sur la photo, de gauche à droite : Renée Dupuis, vice-présidente (Charte); Camil Picard, vice-président (Jeunesse); Marly Périclés, vice-présidente Table de concertation de la Commission; Jacques Frémont, président.


-30-

Source :
Jean-François Gagnon
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 230
jean-francois.gagnon@cdpdj.qc.ca

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.