• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.

Victime de propos racistes : Un plaignant devant la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse obtient un dédommagement de 8 000 $

Le propriétaire d’une entreprise de remorquage de Montréal devra verser 7 500 $ à titre de dommages moraux à un inspecteur de la Société de transport de Montréal (STM), victime de propos racistes.

Dans un jugement qui vient d’être rendu public, le Tribunal des droits de la personne a statué que la compagnie Remorquage Sud-Ouest est responsable des propos racistes proférés à l’endroit de monsieur William Greer par l’un des ses employés, puisque l’incident est survenu dans le cadre de son travail.

Communiqué  (PDF, 16 Ko - nouvelle fenêtre).

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.