• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.

Personnes itinérantes à Montréal : Des projets concrets pour améliorer la situation

À l’été 2004, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse était alertée par des groupes lui demandant d’intervenir face à la situation vécue par des personnes en situation d’itinérance. En mai 2005, sur proposition de la Commission, un groupe de travail tripartite était officiellement créé. Il réunissait des représentants de la Ville de Montréal (incluant le Service de police et la Société de transports) et de l’Arrondissement Ville-Marie, du réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) et de la Commission.

Le groupe de travail a récemment cessé ses travaux pour permettre à ses membres de consacrer les prochains mois à la mise en place de projets élaborés en commun, parmi lesquels des moyens alternatifs à la remise de contraventions, à la judiciarisation, du soutien juridique ou encore la sensibilisation du public à la situation des personnes itinérantes. Un communiqué de presse en fournit le détail.

Communiqué  (PDF, 77 Ko - nouvelle fenêtre).

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.