• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Lutte contre l'homophobie
LA COMMISSION DES DROITS DE LA PERSONNE ET DES DROITS DE LA JEUNESSE SE RÉJOUIT DE LA CRÉATION DE LA CHAIRE DE RECHERCHE SUR L’HOMOPHOBIE

Montréal, le 22 novembre 2011 - La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse se réjouit de l’annonce, par le premier ministre Jean Charest, de la création de la chaire de recherche sur l’homophobie.

« La mise en place de cette chaire permettra d’accroitre les connaissances sur l’homophobie et ses incidences sur la santé, le bien-être, les familles, le parcours scolaire ainsi que les conditions de vie des personnes de minorités sexuelles », a fait savoir le président de la Commission, monsieur Gaétan Cousineau.

Il a rappelé que la Charte des droits et libertés de la personne affirme que tout être humain possède des droits et libertés destinés à assurer sa protection et son épanouissement et que tous sont égaux en valeur et en dignité. « Toutefois, même si l’égalité juridique est atteinte pour les personnes LGBT, il reste beaucoup de chemin à parcourir pour qu’une véritable égalité sociale se concrétise », a-t-il ajouté. La Commission estime que cette chaire et sa titulaire, madame Line Chamberland, pourront non seulement évaluer les programmes existants de lutte contre l’homophobie mais aussi développer de nouveaux outils de prévention.

Dès mars 2007, la Commission publiait le rapport de consultation du Groupe de travail mixte contre l’homophobie : De l’égalité juridique à l’égalité sociale - vers une stratégie nationale de lutte contre l’homophobie. Dans ce rapport, la Commission avait notamment recommandé la création d’une chaire de recherche sur l’homophobie ainsi qu’un plan d’action afin de parvenir à enrayer les préjugés et mettre fin aux discriminations dont font l’objet les personnes de minorités sexuelles.

La Commission souhaite que le gouvernement mette en œuvre l’intégralité de ce plan d’action dans les meilleurs délais. Fidèle alliée des communautés LGBT, la Commission s’engage à poursuivre son travail de lutte contre l’homophobie.


-30-

Personne-ressource :
Julie Lajoye
514 873-5146 ou 1 800 361-5146 poste 230
julie.lajoye@cdpdj.qc.ca

 

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.