• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

La Maison du cinéma de Sherbrooke s’engage à améliorer l’accessibilité de ses salles aux personnes en fauteuil roulant et à mobilité réduite

Sherbrooke, le 11 décembre 2012 - La Maison du cinéma située à Sherbrooke s’est engagée à effectuer de nombreux aménagements qui amélioreront l’accessibilité de son établissement aux personnes en fauteuil roulant et à mobilité réduite.

En effet, une entente à l’amiable est récemment intervenue entre la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse et la Maison du cinéma au nom d’un citoyen qui se déplace en fauteuil roulant. Ce dernier avait porté plainte pour discrimination fondée sur le handicap auprès de l’ancien propriétaire des lieux parce qu’il ne pouvait avoir accès à certaines salles de cinéma.

En vertu de cette entente, la Maison du cinéma installera des rampes pour donner accès aux personnes en fauteuil roulant ou à mobilité réduite aux trois salles de cinéma au 2ième étage qui ne sont pas présentement accessibles. De plus, elle aménagera ou adaptera les salles de bain de l’établissement. Ces travaux devront être terminés au plus tard le 30 avril 2013.

Le président de la Commission, monsieur Gaétan Cousineau, a tenu à souligner le travail de collaboration entre les deux parties. « Leurs efforts ont permis de trouver des solutions afin de permettre aux personnes handicapées d’avoir accès aux salles de cinéma en toute égalité tel que le garantit la Charte des droits et libertés de la personne », a-t-il dit. L’entente prévoit, entre autres, cinq mesures d’accommodement, dont la possibilité de déplacer des films projetés aux étages supérieurs dans des salles accessibles à la suite de la réception d’un préavis.

L’établissement maintiendra aussi sa politique de gratuité pour la personne qui accompagne une personne en fauteuil roulant ou à mobilité réduite. Par ailleurs, elle poursuivra ses démarches auprès de la Ville de Sherbrooke afin que celle-ci aménage une place de stationnement pour personne handicapée à proximité et poursuivra son analyse de la possibilité d’installer un siège d’escalier afin de rendre accessible le 3ième étage de la Maison du cinéma.

Enfin, l’établissement affichera un avis à proximité de l’entrée du cinéma et une publicité a été publiée la semaine dernière dans le quotidien local pour informer sa clientèle des accommodements et des travaux prévus dans l’entente.

La Commission poursuit ainsi son travail de sensibilisation vers une plus grande accessibilité pour la population à l’échelle de la province. Durant l’année financière 2011-2012, la Commission a reçu 353 plaintes de discrimination fondée sur le handicap et/ou sur le moyen pour pallier le handicap, ce qui représente 34 % des dossiers ouverts durant cette période. C’est le premier motif de discrimination invoqué devant la Commission.


-30-

Source :
Jean-François Gagnon
514 873-5146 ou 1 800 361-6477 poste 230
jean-francois.gagnon@cdpdj.qc.ca

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.