• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Accès à l’égalité en emploi : la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse modernise son approche pour de meilleurs résultats

Montréal, le 5 juin 2019 – Afin de faire avancer rapidement l’égalité réelle des groupes historiquement victimes de discrimination en emploi, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse renouvelle son approche.

« La Commission est heureuse de lancer un nouvel outil informatique, Gestion PAÉE, qui facilitera la gestion des programmes d’accès à l’égalité en emploi auprès des 330 organismes soumis à la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics, dont les municipalités, le réseau de l’éducation, de la santé et des services sociaux et les sociétés d’État », a déclaré Philippe-André Tessier, président de la Commission.

« Ce système convivial accélérera le traitement des dossiers pour les employeurs qui connaîtront leurs résultats en temps réel et pourront mettre l’accent sur l’atteinte de leurs objectifs en matière de représentation équitable des groupes visés. La Commission pourra ainsi mieux cibler les postes et les secteurs où une amélioration est nécessaire et mieux accompagner les employeurs pour une plus grande inclusion des personnes victimes de discrimination, » a-t-il poursuivi.

Les cinq groupes visés par la Loi sont les femmes, les Autochtones, les minorités visibles, les minorités ethniques et les personnes handicapées. La Commission profite d’ailleurs de la Semaine québécoise des personnes handicapées pour rappeler que de nombreux efforts sont encore nécessaires pour assurer une meilleure représentation en emploi des personnes handicapées. Elle en a d’ailleurs fait l’une de ses priorités.

La Commission a un rôle de surveillance des programmes d’accès à l’égalité en emploi. Concrètement, elle offre une assistance à tous les employeurs dans l’élaboration et l’implantation des mesures de leur programme afin d’assurer une représentation équitable des personnes faisant partie des groupes visés et d’éliminer les pratiques du système d’emploi qui sont potentiellement discriminatoires.

Pour plus d’informations sur les programmes d’accès à l’égalité en emploi, visitez notre page: www.cdpdj.qc.ca/fr/droits-de-la-personne/responsabilites-employeurs/pae

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | LinkedIn | Instagram

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.