• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Toutes et tous concernés par la lutte contre la haine et la discrimination raciale

Montréal, le 21 mars 2019 – À l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse tient à rappeler que la discrimination n’a sa place nulle part dans notre société : ni dans nos arénas, ni dans nos écoles, ni dans nos médias sociaux, ni sur nos lieux de travail, ni dans nos espaces publics.

« Les récents actes de terreur et de haine perpétrés en Nouvelle-Zélande viennent nous rappeler qu’on se doit de rester vigilants en tant que société. Nous sommes tous et toutes concernés par la lutte contre la haine et l’intolérance », a affirmé Philippe-André Tessier, président de la Commission. « Les propos racistes et discriminatoires ont une portée décuplée. Ils marquent l’inconscient, le vocabulaire et petit à petit alimentent les préjugés. Plusieurs études démontrent que les préjugés entretiennent la discrimination et peuvent entrainer ultimement des actes de haine. La légitimation et banalisation de ces discours et actes haineux représentent un réel danger pour notre société. C’est un véritable cercle vicieux que nous pouvons briser ».

Le thème de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale choisi par l’Organisation des Nations Unies cette année est : « Atténuer et contrer la montée du populisme nationaliste et les idéologies suprémacistes extrémistes ». Le choix du thème vient confirmer l’importance d’agir collectivement pour enrayer la montée du discours populiste et raciste qui alimente les préjugés, et dans certains cas mène à des actes de haine.

Rappelons que la Commission est en train de finaliser une étude sur les actes haineux à caractère xénophobe au Québec. Cette étude est attendue au printemps 2019. Elle viendra cerner l’ampleur du problème à partir de données recueillies sur le terrain et permettra ainsi à un nombre d’acteurs de mieux répondre à cet enjeu primordial.

La journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale marque le début de la semaine d’action contre le racisme au Québec, à laquelle participe la Commission.

Pour plus d’informations :


La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Dalia Alachi
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 358
dalia.alachi@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | LinkedIn | Instagram

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.