• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​ Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

La Commission recommande de ne pas adopter deux articles du projet de loi sur l’encadrement du cannabis

Montréal, le 26 février 2019 – La Commission a présenté au gouvernement ses commentaires sur le projet de loi n°2, Loi resserrant l’encadrement du cannabis. Son analyse porte principalement sur les articles 4 et 7 du projet de loi et tient compte de l’impact qu’ils risquent d’avoir sur les droits protégés par la Charte des droits et libertés de la personne. L’article 4 concerne le resserrement des règles applicables en matière de possession de cannabis sur les terrains, dans les locaux ou dans les bâtiments d’un établissement d’enseignement collégial ou universitaire. L’article 7 porte sur l’étendue des interdictions de fumer du cannabis dans les lieux publics. La Commission recommande de ne pas adopter ces deux articles à cause de l'impact qu'ils risquent d'avoir sur le droit à l’égalité, le droit au respect de la vie privée, et la protection contre les saisies, perquisitions ou fouilles abusives.

Commentaires de la Commission sur le projet de loi n°2, Loi resserrant l’encadrement du cannabis (PDF, 138 KB)

Voir aussi :
Lettre au président de la Commission de la santé et des services sociaux : Commentaires de la Commission sur le projet de loi no157 encadrant le cannabis


Pour plus d'information:
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | LinkedIn | Instagram

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.