• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Et les finalistes du Prix Droits et Libertés 2018 sont…

Montréal, le 27 septembre 2018 – La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a annoncé aujourd’hui les noms des quatre initiatives finalistes pour le Prix Droits et Libertés 2018 :

  • le programme Prêts, Disponibles et Capables de la Société québécoise de la déficience intellectuelle, qui porte sur l’inclusion sur le marché du travail des personnes ayant une déficience intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l’autisme.
  • le projet Porte-Voix de l’organisme Coup d’Éclats, dont l’objectif est d’offrir un espace de prise de parole aux jeunes hébergés en centre jeunesse et de contribuer à déconstruire les stéréotypes sociaux associés à leurs réalités.
  • le magazine LSTW de l’organisation Lez Spread The Word, qui vise à donner plus de visibilité à la communauté lesbienne et à démystifier l'homosexualité au féminin.
  • le projet Au Cœur de toi, de l’agence de création lg2, dont le but est de sensibiliser aux réalités des personnes trans et sur la notion d’identité de genre en milieu scolaire.

« Cette année, nous avons reçu un nombre record de candidatures qui sont à la fois inspirantes et d’une grande qualité, ce qui a représenté tout un défi pour le jury. Le plus important est de constater encore une fois l’engagement, les actions et les réalisations des Québécoises et Québécois, en faveur des droits et libertés de la personne. Au nom des membres du jury indépendant, je tiens à féliciter l’ensemble des candidats et candidates pour leur travail et leur détermination », a affirmé Philippe-André Tessier, président par intérim de la Commission et président du jury du Prix Droits et Libertés.

L’édition 2018 du Prix Droits et Libertés est consacrée à l’innovation et la créativité au service des droits. Les membres du jury ont donc privilégié l’originalité, la créativité et l’innovation comme principaux critères de sélection. L’impact concret des initiatives a également pesé dans la balance. Le jury du Prix Droits et Libertés 2018 est composé de Nathalie Bondil, Fabrice Vil, Annie-Pullen Sansfaçon, Martine Roy et Philippe-André Tessier.

Choisie par le jury, l’initiative gagnante du Prix Droits et Libertés 2018 sera dévoilée le 2 décembre prochain lors d’une cérémonie au Musée des Beaux-Arts de Montréal. De plus, la Commission innove cette année avec l’ajout d’une nouvelle catégorie: le coup de cœur du public. En effet, les personnes seront invitées à voter en ligne pour choisir leur coup de cœur parmi les quatre initiatives finalistes. Les détails seront communiqués prochainement via les réseaux sociaux de la Commission.

Le Prix Droits et Libertés est décerné depuis 1988 à l’occasion de la Journée internationale des droits de la personne qui marquera cette année le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Le Prix vise à souligner le travail exceptionnel de personnes et d’organismes dont les réalisations contribuent, de manière importante, à la défense et à la promotion des droits de la personne et des droits de la jeunesse au Québec. Pour en savoir plus, consultez : www.cdpdj.qc.ca/pdl.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Dalia Alachi
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 358
dalia.alachi@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | LinkedIn | Instagram

​​​
  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.