• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Les 100 premiers jours de Philippe-André Tessier à la présidence par intérim de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Montréal, le 28 juin 2018 – Pour marquer ses 100 premiers jours comme président par intérim de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, Philippe-André Tessier a présenté aujourd’hui les actions prises ainsi que les mesures à mettre en oeuvre pour améliorer l’efficacité de l’organisme, tout en plaçant la personne au centre de ses actions.

« Le défi que je relève présentement avec une équipe engagée est de permettre à la Commission de remplir plus efficacement sa mission de défense des droits et libertés de toute personne qui se trouve au Québec », a déclaré aujourd’hui le président par intérim, Philippe-André Tessier. « C’est ce qui a guidé les mesures mises en place ce printemps et c’est également dans cette optique que je soumets des demandes au gouvernement afin d’avoir les moyens d’accomplir pleinement notre mission », a-t-il ajouté.

Dans une lettre adressée à la ministre de la Justice Stéphanie Vallée, diffusée aujourd’hui, la Commission répond aux recommandations de la consultante Lise Verreault publiées en mai dernier. Le président par intérim y fait notamment des demandes afin de moderniser la Commission, tel que le recommande le Rapport Verreault. Sa vision comporte notamment une révision de la partie II de la Charte, qui régit la structure et le fonctionnement de la Commission.

Par ailleurs, les crédits de la Commission ayant diminué de 1 % dans les cinq dernières années, alors qu’ils ont connu des augmentations de 8 à 18 % pour les autres organismes dont les membres sont nommés par l’Assemblée nationale, la Commission soumet une demande de crédits supplémentaires au Conseil du trésor.

Dans les derniers mois, la Commission a mis en place plusieurs actions concrètes qui répondent aux enjeux soulevés dans le rapport Verreault : amélioration du traitement des plaintes, communications plus transparentes et mobilisation du personnel. À ce sujet, depuis mai 2018, la Commission et le Syndicat ont entrepris une démarche paritaire de rétablissement du climat de travail. De plus, monsieur Tessier est heureux d’annoncer qu’une entente de principe vient d’être conclue avec le Syndicat pour la convention collective 2015-2020.

« La lettre que j’ai fait parvenir à la ministre de la Justice détaille les nombreuses mesures que nous mettrons en œuvre. Parmi celles-ci, j’amorcerai avec le comité de gestion les travaux pour la planification stratégique 2019-2023 dès l’automne. Je m’engage à ce que ce nouveau plan contienne des cibles précises à atteindre, comme le recommande le Rapport Verreault », a ajouté le président par intérim.

Le détail des mesures mises en place est présenté dans la lettre à la ministre Stéphanie Vallée, disponible à : www.cdpdj.qc.ca/Publications/lettre_rapport-Verreault.html

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Youtube | LinkedIn | Instagram

​​
  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.