• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Début des travaux de la Consultation sur la discrimination systémique et le racisme

Montréal, le 19 septembre 2017 – La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse annonce aujourd’hui que la Consultation sur la discrimination systémique et le racisme amorce ses travaux et a dévoilé le nom des organismes qui mèneront les consultations locales.

Cette consultation, chapeautée par la Commission appuyée par des experts, comporte divers volets qui permettront la participation du public et des organisations de la société civile.

Dans un premier temps, des consultations locales se tiendront au courant du mois d’octobre et par la suite, seront réalisées par 31 organismes régionaux à travers le Québec (voir liste en annexe). Ces consultations locales permettront de recueillir les témoignages de citoyens et citoyennes qui ont vécu de la discrimination ou du racisme, ou encore des personnes qui souhaitent proposer des pistes de solution.

De plus, un site Web sera mis en ligne en octobre prochain : ainsi les citoyens et les citoyennes intéressés pourront déposer un mémoire ou simplement remplir un questionnaire en ligne.

Parallèlement, la Commission procèdera prochainement à la nomination de cinq (5) experts indépendants qui seront responsables de diriger quatre (4) équipes de travail sur les aspects suivants :

  • Emploi et travail
  • Éducation, santé, services sociaux et logement
  • Justice et sécurité publique
  • Culture et médias

La Commission s’assure ainsi de la contribution d’experts indépendants et vise à ce que tous les aspects de la discrimination et les mécanismes existant pour contrer le racisme, soient analysés par le groupe d’experts.

En novembre, un forum public réunira des spécialistes et des représentants de tous les secteurs et des personnes représentant les organismes intéressés. Alimenté par les travaux des groupes de travail, le forum permettra de dresser un état de la situation, de partager des connaissances et de recueillir des propositions concrètes en vue de combattre la discrimination systémique et le racisme.

L’analyse par la Commission des résultats du forum servira d’ancrage pour la rédaction du rapport final lequel sera transmis avec les recommandations des Commissaires de la CDPDJ au gouvernement du Québec, prévue à l’hiver 2018.

La Commission entend bien respecter les personnes qui auront choisi de s’exprimer en privé devant l’organisme de leur région. Par ailleurs, les organismes pourront organiser des évènements publics tels que des journées de réflexion ou des ateliers. La Commission offre ainsi un processus indépendant et à la fois ouvert à l’ensemble des citoyennes et citoyens du Québec qui désirent participer au processus.

Annexe - Liste des organismes retenus

Capitale-Nationale

Centre-du-Québec

Chaudières-Appalaches

Côte-Nord

  • Centre Émersion (Manicouagan)

Estrie

Laval

Lanaudière

Laurentides

Mauricie

Montréal

Montérégie

Outaouais

Saguenay-Lac-Saint-Jean

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

​​​​
  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.