• IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
​​ Prix Droits et Libertés 2017 sous le thème des droits des peuples autochtones : ouverture de la période de mise en candidature Logo de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 

Prix Droits et Libertés 2017 sous le thème des droits des peuples autochtones : ouverture de la période de mise en candidature

Montréal, le 9 août 2017 – La période de mise en candidature du Prix Droits et Libertés 2017, dédié aux droits des peuples autochtones et présenté par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, est maintenant ouverte.

Afin de souligner le dixième anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, la Commission a choisi de dédier le Prix Droits et Libertés 2017 aux droits des peuples autochtones. En reconnaissance des initiatives menées dans les onze nations autochtones au Québec, la Commission remettra douze prix, soit un prix par nation et un prix multi-nations.

« Considérant la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, la Commission trouvait opportun de souligner cet anniversaire. C’est pourquoi elle a décidé de consacrer la 29e édition du Prix Droits et Libertés aux droits des peuples autochtones », a déclaré la présidente de la Commission, Me Tamara Thermitus, Ad. E.

La Commission est fière de compter sur un jury d’exception pour cette édition spéciale : Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des premières nations du Québec et du Labrador, Viviane Michel, présidente de Femmes autochtones du Québec, Alexandre Bacon, cofondateur du Cercle KISIS, Béatrice Vaugrante, directrice générale d’Amnistie internationale Canada francophone et Me Tamara Thermitus, Ad. E., présidente de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

Le Prix sera remis à des initiatives qui ont favorisé la reconnaissance et le respect des droits des peuples autochtones à travers le Québec au cours des dix dernières années. Il peut s’agir notamment de projets communautaires, éducatifs, militants ou autres, d’une création artistique ou encore du travail d’un groupe ou d’une personne. De plus, les réalisations méconnues du grand public pourront être récompensées afin de mieux les faire connaître.

Comment déposer une candidature

Toute personne ou tout organisme qui souhaite présenter une candidature doit faire parvenir un dossier comprenant un formulaire de mise en candidature qui est disponible en ligne : http://www.cdpdj.qc.ca/fr/commission/services/Pages/pdl.aspx

Les dossiers complets de mise en candidature doivent parvenir à la Commission avant le vendredi 22 septembre 2017 à 17 h par courriel ou à l'adresse suivante :

Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse
À l’attention de Meissoon Azzaria
360, rue Saint-Jacques 2e étage
Montréal (Québec) H2Y 1P5
@prixdroitsetlibertes@cdpdj.qc.ca

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


-30-

Source :
Meissoon Azzaria
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 210
meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

​​​
  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.