header
Homophobie : Guide pédagogique

Le guide pédagogique de cette situation d’apprentissage décrit de façon détaillée le déroulement des activités. L’enseignant-e peut suivre ce déroulement étape par étape ou s’en inspirer pour créer sa propre démarche. Chaque activité est conçue de manière à laisser le plus d’autonomie possible aux enseignants-es.

Le guide pédagogique se divise en trois étapes, soit la préparation, la réalisation et l’intégration. La partie Préparation contient des activités qui permettent aux élèves d’amorcer leur réflexion sur le sujet principal. La partie Réalisation présente les étapes d’un projet à entreprendre avec les élèves. Ce projet vise à atteindre les objectifs de la situation d’apprentissage dans un contexte réel. Finalement, les activités de la partie Intégration permettent à l’enseignant-e de revenir sur les acquis et de vérifier les connaissances des élèves.

PRÉPARATION
Tâche 1 – Exploration du sujet

Intention pédagogique : Se sensibiliser à la problématique de la discrimination basée sur l’orientation sexuelle.
Résumé de la tâche : Les élèves regardent des images qui représentent des couples homosexuels, des couples hétérosexuels, des familles homoparentales, etc. Ils et elles  parlent de leurs premières impressions face au sujet de l’homosexualité.
Durée : 15-20 minutes.

1) Formez des équipes de 3 ou 4 élèves. Distribuez les images de la Fiche 1. Au besoin, définissez les termes que les élèves ne connaissent pas. Référez-vous au lexique et aux notes de la section Références. Demandez les questions suivantes aux élèves.

- Qu’est-ce que ces images représentent ?
- Quelle est votre première impression ?
- Comment vous sentez-vous en voyant ces images ?
- Que connaissez-vous de l’homosexualité ? De l’hétérosexualité ?
- Connaissez-vous personnellement des gais, des lesbiennes, des bisexuels-les, des transsexuels-les ?
- Quelle est la différence entre un couple hétérosexuel et un couple gai ?
- Nommez quelques mots associés aux images que vous voyez (par exemple : mariage gai, famille homoparentale, lesbienne, etc.)

2) Laissez les élèves s’exprimer librement, même si les sentiments sont négatifs à l’égard du sujet. Profitez-en pour faire la tâche suivante sur les mots qui blessent.

Tâche 2 – Les mots blessants

Intention pédagogique : Prendre conscience des conséquences néfastes des mots blessants.
Résumé de la tâche : Les élèves énoncent les mots négatifs qu’ils connaissent au sujet de l’homosexualité. Ils discutent des effets négatifs de ces mots.
Durée : 30 minutes

1) Il est fort probable que les élèves connaîtront une panoplie de mots négatifs au sujet de l’homosexualité. Il est important de ne pas nier ce problème et de l’adresser adéquatement. Il ne faut pas avoir peur de dire les mots et d’expliquer l’effet négatif que ceux-ci peuvent avoir sur les gens. Demandez aux élèves d’écrire sur un bout de papier un mot qui pourrait être blessant envers une personne homosexuelle. Voici quelques mots négatifs utilisés :

Fif
Tapette
Garçon manqué
Gouine
Lez
Moumoune
Pédale
Malade mentale
Etc.

2) Ramassez les mots des élèves et demandez à quelques personnes de les lire au reste de la classe. Posez des questions au sujet de la violence verbale.

- Pourquoi les gens utilisent-ils ces mots ?
- Comment se sent-on lorsque quelqu’un nous traite de cette manière ?
- D’où viennent ces mots ?
- Est-ce que ces mots sont drôles ?
- Quel effet est-ce que ces mots ont sur les gens ?
- Est-ce que vous faites des jugements sur les personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles ? Pourquoi ?
- Est-ce que la discrimination faite aux gais, aux lesbiennes et aux bisexuels est semblable à la discrimination faite aux Noirs ou à la discrimination faite aux personnes handicapées, aux personnes qui sont différentes physiquement, culturellement ?

3) Dites aux élèves que l’utilisation de ces mots est interdite dans la classe, dans l’école ou ailleurs… Pourquoi ? Discutez avec les élèves. Cette activité sert d’activité d’initiation. Il est fort probable que les élèves aient des attitudes négatives face à ce sujet. Parlez-en avec eux. Pourquoi certaines personnes sont agressives face aux personnes homosexuelles ? Expliquez que c’est normal de ne pas se sentir à l’aise, mais qu’il est important dans la vie d’approfondir un sujet pour mieux le comprendre. Les perceptions que nous avons viennent souvent de notre entourage, de nos amis, de nos parents, des médias. Se faire sa propre opinion demande de l’effort et du courage !

4) Proposez aux élèves d’être attentifs aux mots blessants qu’ils entendent à la maison, à l’école au sujet des homosexuels, des personnes noires, des personnes handicapées, etc., et de dénoncez ces mots à chaque fois qu’ils ont connaissance de leur utilisation. Parlez de la manière de dénoncer les propos racistes, homophobes, sexistes.

- Comment peut-on dire à quelqu’un que ses propos sont déplacés, de manière respectueuse ?
- Devrions-nous toujours reprendre les gens ? (Lorsqu’on connaît la personne, il est plus facile d’agir. Au contraire, à certaines occasions – dans un autobus ou dans le métro – si une personne fait des commentaires racistes ou homophobes, agir auprès d’un inconnu pourrait même être problématique, voire dangereux).

5) Avec les élèves, cherchez des solutions au problème de l’utilisation de mots blessants et irrespectueux dans la vie quotidienne à l’école ou à la maison. Écrivez les idées des élèves au tableau. Adoptez en votant, pour votre classe, une des solutions proposées par les élèves. Trouvez aussi, avec les élèves, des moyens pour assurer le respect de toutes les personnes dans la classe. Inscrivez des règles de vie dans la classe.

Tâche 3 – Témoignages

Intention pédagogique : Réfléchir au sujet de l’homophobie, de la discrimination et de l’égalité.
Résumé de la tâche : Les élèves lisent des témoignages de jeunes homosexuels qui s’expriment sur la difficulté de vivre l’homophobie de la société et de l’école. Ils discutent des effets de l’homophobie.
Durée : 30-45 minutes

1) Posez des questions sur la discrimination.

- Qu’est-ce que la discrimination ?
- Qui subit de la discrimination ? Pourquoi ?
- Avez-vous déjà subi de la discrimination ?
- Quels sont les effets de la discrimination ?
- Quel instrument québécois peut servir pour nous protéger contre la discrimination ? (Charte des droits et libertés de la personne)

2) Avec les élèves, lisez les témoignages de jeunes gais et lesbiennes (Fiche 2). Les élèves peuvent également lire les extraits en équipe ou seuls.

3) Après la lecture des témoignages, posez des questions sur ceux-ci. Écrivez les questions au tableau. Divisez la classe en équipes de 3 ou 4 élèves. Demandez aux élèves de discuter les questions pendant que vous circulez dans la classe.

Quelques suggestions de questions.

- Quelle est votre perception des témoignages ?
- Est-il difficile de se faire accepter par sa famille lorsque l’on est homosexuel-le ? Que peut-on faire lorsqu’on se sent seul et incompris ? (Mentionnez les ressources d’aide, comme Gai écoute)
- Pourquoi les gens n’acceptent pas la différence ? Physique, orientation sexuelle, couleur de la peau, handicap ?
- Pourquoi est-ce que les gens font des farces sur les homosexuels ?
- Quelles conséquences les préjugés et les mauvaises blagues peuvent avoir sur les personnes ? 
- Qu’est-ce que la diversité ? La différence ?
- Qu’est-ce qui dérange tant les gens lorsque quelqu’un est homosexuel ?
- Comment pouvez-vous aider une personne comme Alain qui serait victime de violence dans votre école ?
- Pourquoi les gens qui s’habillent avec des vêtements colorés ou qui ont des coupes de cheveux différentes sont mal vus à l’école ? Est-ce que ça veut nécessairement dire qu’ils sont gais ?
- Est-ce que nous sommes tous égaux ? Quels droits sont reconnus à tous les citoyens-nes du Québec ? (Référez-vous à la Charte et aux notes de la section Références pour vous aider).
- Qu’est-ce que Victor signifie quand il dit « c’est plate que les gens aient des préjugés sur les gais » ?
- Qu’est-ce que veut dire « sortir du placard » ?

4) Revenez sur les questions avec les élèves. Assurez-vous de mentionner qu’il existe de l’aide pour les personnes qui se questionnent sur leur orientation sexuelle ou pour les personnes qui se sentent incomprises par leur famille ou leurs amis. Écrivez au tableau le nom de quelques ressources gaies pour les jeunes avec les numéros de téléphone, comme Gai écoute, (voir la liste suggérée dans la section Références). 

Tâche 4 – Je m'exprime!

Intention pédagogique : Prendre conscience des conséquences de l’homophobie dans la vie quotidienne.
Résumé de la tâche : Les élèves écrivent aux auteurs des témoignages qu’ils ont lus dans la tâche précédente.
Durée : 30 minutes

1) Demandez aux élèves d’écrire sur une feuille mobile les sentiments qu’ils ressentent en lisant les témoignages de la tâche précédente. Les émotions peuvent être variées, de l’indifférence à la tristesse. Les élèves écrivent uniquement le sentiment sur la feuille, pas de phrases complètes.

2) Ramassez les feuilles mobiles. Énoncez les sentiments mentionnés. Demandez aux élèves de commenter les réponses.

3) Expliquez la suite de l’activité : Les élèves choisissent un témoignage spécifique qui les a touchés particulièrement. Ils écrivent à l’auteur du texte en exprimant leurs sentiments face à la situation. Assistez les élèves dans la tâche. Rappelez-leur les objectifs en indiquant qu’il faut être respectueux et que le langage indécent ne sera pas toléré. Convenez de la forme du texte (texte expressif court, commentaires, etc.) et du mode de transmission (courriel, lettre, etc.). Si vous choisissez la forme du courriel, allez au laboratoire informatique et demandez aux élèves de vous envoyer leur texte par courriel.

4) Corrigez les textes et commentez-les. Tentez de revenir sur les sentiments et les perceptions des élèves face aux situations discriminatoires que vivent certaines personnes. 

Les étapes de la réalisation >>

 

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse