Module de 

formation : Homophobie à l'école.

Présentation

Mise en oeuvre

Vous vous apprêtez à entreprendre un voyage en solitaire qui, nous l’espérons, vous amènera à réfléchir et à modifier votre regard et votre comportement, tout comme en témoigne cette participante :

« Dans mon cas, apprendre ce que c’est de vivre vraiment la vie de gai ou de lesbienne, de connaître leurs batailles, leurs rêves et leurs forces… m’a amenée à m’interroger sur mes réactions à l’égard de la diversité sexuelle et à entreprendre un long périple menant à l’acceptation de la pluralité humaine en matière de sexualité. Il m’est apparu qu’il ne s’agissait pas tant de libérer d’autres personnes de l’oppression dont elles sont victimes, mais beaucoup plus de me dépolluer de tous les préjugés et des craintes qui perpétuent l’injustice et coupent les humains les uns des autres. »

Traduction libre de : Katherine Whitlock, Bridges of Respect Creating Support for Lesbian and Gay Youth, 1988

Objectifs

  • Se sensibiliser aux préjugés à l'encontre des gais, des lesbiennes, des bisexuel-le-s et des transsexuel-le-s et à la stigmatisation dont les personnes de minorités sexuelles1 sont victimes, plus particulièrement les jeunes.
  • Se familiariser avec les articles pertinents de la Charte des droits et libertés de la personne du Québec.
  • Fournir une occasion de revoir ses valeurs et ses croyances et de porter un regard critique sur ce qui se passe en classe, sur le contenu des cours et le matériel utilisé.
  • Connaître les services, les ressources et les références disponibles sur l’homophobie.

Les étapes du parcours

Pour atteindre les objectifs énoncés ci-dessus, voici les étapes que nous vous proposons de franchir :

Étape 1.

Je lis et j'apprends :

Étape 2.

Je pratique :

Étape 3.

J’agis :

Étape 4.

Je m’implique :

  • … en réfléchissant sur ma pratique
  • … en intervenant dans mon école

Notes

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse tient à préciser que l’usage du masculin dans le présent module n’a d’autre fin que celle d’alléger le texte. Les termes de genre masculin utilisés pour désigner des personnes englobent à la fois les femmes et les hommes.

  1. L’expression « personnes de minorités sexuelles » inclut les lesbiennes, les gais, les personnes bisexuelles, transsexuelles et transgenres.
Crédits