Connexion
Présentation

Présentation

Présentation

  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.

Pourquoi ce sondage ?

À l’occasion du 40e anniversaire de la Charte des droits et libertés de la personne, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a voulu mesurer le rapport des Québécois et Québécoises aux droits et libertés dans la société d’aujourd’hui. Le débat entourant la « Charte de la laïcité », qui a profondément divisé la population, a porté sur les valeurs, alors que la Charte des droits et libertés de la personne, une loi quasi constitutionnelle, affirme les libertés et droits fondamentaux ainsi que les droits judiciaires, politiques et les droits économiques et sociaux de toute personne qui se trouve au Québec.

Quarante ans après l’adoption de la Charte, et plus de deux ans après ce débat, quelles sont les perceptions des Québécois face à la discrimination et aux accommodements raisonnables ? Les Québécois adhèrent-ils aux grands principes énoncés dans la Charte, notamment le droit à l’égalité ?

L’expérience européenne

Le sondage commandé par la Commission s’inscrit dans la foulée de grandes études qui ont été menées ailleurs dans le monde, principalement en Europe.

En effet, depuis 1990, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) de France publie chaque année, un rapport sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie Cet hyperlien vous mène vers un site externe. qui présente l’indice de tolérance à l’égard de plusieurs groupes de la société française. Ainsi, d’année en année, la CNCDH peut mesurer la progression du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie chez les Français et formuler des recommandations au gouvernement.

Par ailleurs, plusieurs grands sondages pan-européens, administrés de façon ponctuelle permettent d’obtenir une mesure similaire pour l’ensemble du continent et de comparer les résultats tels le European Values Study,  le European Social Survey et l’Eurobarometer développés par la Commission européenne. Dans un rapport Cet hyperlien vous mène vers un site externe. qu’elle a rendu public en 2014, la Rand Corporation a analysé les résultats de ces trois grands sondages, et constaté que la perception que l’expression de l’intolérance est en hausse est de plus en plus répandue.

La Commission rend disponible le document Sondage Droits de la personne et diversité : Deux exemples européens (PDF, 177 Ko) qui donne un aperçu détaillé de ces deux rapports européens.

La Commission

Conformément à son mandat en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne, la Commission dirige et encourage les recherches et publications sur les libertés et droits fondamentaux et développe un programme destiné à faire comprendre et accepter l’objet et les dispositions de la Charte. Le sondage commandé par la Commission s’inscrit dans ce mandat. La Commission espère conduire des études semblables sur une base régulière afin de suivre l’évolution des perceptions. Ainsi elle sera mieux placée pour adopter des mesures et de faire des recommandations au gouvernement, le cas échéant.

La Commission espère aussi, en rendant disponibles les données brutes du sondage, encourager les recherches portant sur ces questions.

 

La méthodologie

L’enquête a été conçue et réalisée par Pierre Noreau du Centre de recherche en droit public (CRDP) Cet hyperlien vous mène vers un site externe. de l’Université de Montréal  avec une équipe de chercheurs de cette université ainsi que de l’Université de Sherbrooke, l’Université McGill et l’Université du Québec à Montréal.

  • l’enquête s’adressait aux personnes âgées de 18 ans et plus, résidant au Québec;
  • la collecte des données a eu lieu du 13 avril au 29 juin 2015;
  • 1 501 entrevues téléphoniques ont été réalisées et le taux de réponse a été de 36,1 %;
  •  la durée moyenne des entrevues a été de 25 minutes et 20 secondes;
  • l’administration de l’enquête a été confiée à la firme Advanis Jolicoeur dans le cadre d’un appel d’offres;
  • l’analyse des résultats a été effectuée par Pierre Noreau et l’équipe des chercheurs.

Mise en garde

  • Ce type d’étude vise à mesurer des perceptions. Il arrive que les participants expriment des positions dans l’abstrait qui ne se matérialiseraient pas dans le cadre de leur vie quotidienne. Il faut donc lire les résultats en tenant compte de ces limites;
  • Chaque étude de ce type est conduite à la faveur d’un contexte social et politique particulier. Les débats qui ont récemment entouré la Charte des valeurs et les mobilisations étudiantes du printemps 2015 peuvent avoir eu un impact sur l’expression des opinions.
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​
  • IMPRIMER LE DOCUMENT.
  • Les deux prochains liens contiennent des informations qui ne respectent pas les standards sur l'accessibilité du Web du gouvernement du Québec.
  • Partager sur Facebook.
  • Partager sur Twitter.
 

Sondage Droits de la personne et diversité

Ce sondage porte sur la perception qu’ont les Québécois et Québécoises de la Charte des droits et libertés de la personne, du droit à l’égalité et de la discrimination.

Consultez les fiches :

Consultez le rapport du sondage Cet hyperlien vous mène vers un site externe dans une nouvelle fenêtre.